nouveau
Lexilogos
Vacances
étymologie
recherche


bonnes vacances !
français vacances
 
Ce nom vient de vacant, du latin vacans, participe passé du verbe vacare :
- être libre, inoccupé, vacant (par exemple une place, une maison...)
- être inoccupé, oisif (avoir du temps libre)
vacuus (adjectif) : vide, inoccupé, libre
vacui dies : jours de loisirs
vacatio(-onis) : exemption, dispense
vacuitas : espace vide ; absence de quelque chose, d'où : vacuité
La vacance d'une charge, c'est une charge sans titulaire (un poste vacant)
Les vacances désignent à l'origine la période pendant laquelle les élèves cessent leurs études, puis les jours de vacances désignent les jours où l'on interrompt le travail pour se détendre.

Le latin vacare a donné en français vaquer :
vaquer (à), c'est s'occuper à faire quelque chose : je vais vaquer à peindre (je vais occuper mon temps libre, week-end, RTT, congés..., à peindre)
vaquer, c'est aussi suspendre ses fonctions, être en vacances : je vais vaquer tout le mois d'août !

En ancien français, un vacant désigne un oisif, une personne en vacances (ce sens a aujourd'hui disparu). Aujourd'hui, un vacancier désigne l'estivant : le vacant estival !

Les vacances ont remplacé les vacations : cependant ce terme subsiste aujourd'hui dans le domaine du droit : les vacations désignent les vacances judiciaires, c'est à dire la période pendant laquelle les tribunaux interrompent leurs travaux.

Quel bonheur d'être "en vacations" !
C'est ce terme qu'emploie l'espagnol : estar de vacaciones.
   
   
italien vacanze
espagnol vacaciones
néerlandais vakantie (emprunt au français)
 
 
portugais férias
  du latin feriæ : jours consacrés au repos, aux fêtes, jours fériés
en portugais, dia feriado : jour férié

De la même origine, le sens a évolué pour donner en portugais feira qui désigne la foire (de l'ancien français feire) et aussi la férie.

Qu'est-ce qu'une férie ? ce mot désigne un jour de la semaine. Au début du IVe siècle, l'empereur Constantin fait du christianisme la religion de l'empire romain. Il modifie alors le calendrier officiel en vigueur et instaure la semaine de 7 jours avec un jour sans travail, consacré à la religion. Cette façon de concevoir la semaine de 7 jours est très ancienne, chaque jour étant consacré à un astre : le jour du soleil, de la lune, de Mars... On choisit alors le jour du soleil pour le jour du Seigneur. Ainsi est né le dimanche (du latin dominus : seigneur) qui a remplacé le jour du soleil ou Solis dies (conservé dans l'anglais sunday et l'allemand Sonntag)
        à l'origine, la férie désignait le dimanche : c'était le jour férié où l'on cessait de travailler. Puis, le sens de ce mot a évolué pour désigner le jour de la semaine : le dimanche étant la première férie. L'église souhaitait changer le nom des jours de la semaine qu'elle jugeait païens : lundi, le jour de la lune, devient la seconde férie, mardi, le jour de Mars, la troisième férie... La langue portugaise a conservé ce vœu ecclésiastique : lundi porte le nom de segunda-feira, mardi celui de terça-feira... Il en est de même avec la langue grecque : Δευτέρα (lundi) c'est la seconde (sous-entendue: férie) (cf. livre de la Bible: Deutéronome, litt. deuxième loi)

Ainsi, le même mot latin est à l'origine des vacances portugaises et des jours de travail portugais !

En français, on rencontre (exceptionnellement) chez certains écrivains l'emploi de féries pour désigner les vacances. Cette année, je vais passer mes féries au Portugal !

Le latin a aussi donné l'espagnol feria qui désigne, comme le portugais feira, une férie et une foire mais aussi la fête célébrée à cette occasion. Ce sens est passé en français pour désigner en particulier une fête taurine, comme la féria de Nîmes.

Enfin, le portugais a férias et l'allemand a aussi Ferien pour désigner les vacances.

 
 
allemand Urlaub
 
de la même origine que le verbe erlauben (permettre) et Erlaubnis (permission)
Urlauber : vacancier
l'allemand emploie aussi Ferien
 
 
anglais holiday
 
s'écrit aussi holyday : de l'ancien anglais haligdæg, de halig qui a donné holy (saint) et dæg qui a donné day (cf. néerlandais dag, allemand Tag) : ce terme s'employait pour désigner les jours saints, c'est à dire les fêtes religieuses, les jours fériés.

holy night, c'est la sainte nuit de Noël (voir le cantique Silent Night, Holy Night)






grec moderne διακοπές
 
de διακοπή : coupure (en grec ancien) et arrêt (en grec moderne) : par ex. arrêt du travail.
bonnes vacances !
-> étymologie

-> noms des jours & mois dans plusieurs langues

-> scoutisme : origines & documents en ligne