nouveau
Lexilogos
Les Goths
Gotique & Gothique
recherche



dictionnaire gotique


La langue gotique
En français on écrit aujourd'hui gotique pour désigner la langue des Goths, afin de le différencier de l'art gothique, qui correspond à une période artistique du Moyen Âge.

On écrivait en latin :
gothicus : gothique
Gothus : le Goth
Gothia : la Gothie, le pays des Goths

Ce terme est issu du gotique Gutþiuda, ou Gut-þiuda (Gut-thiuda)
þiuda correspond au grec ἔθνος (d'où ethnie, ethnique) : peuple
C'est le "peuple Got" (sans -h final).

Ce terme vient d'une racine germanique *theudisk
Cette racine se retrouve dans l'ancien allemand diutisc (allemand Deutsch) et dans le français tudesque.

En allemand, on écrit :
gotisch : gotique
Goten : Goths

L'art gothique
Terme apparu au XVIIe siècle, l'art gothique désigne l'art médiéval, période située entre l'Antiquité et la Renaissance. Avec un sens plutôt péjoratif : gothique, désigne ce qui est moyenâgeux. Le terme gothique fait référence à l'invasion des Goths en Italie et en France méridionale. Par extension, il désigne tous les peuples germaniques qui ont envahi l'empire romain. Cependant, l'art gothique n'a rien de germanique.

Puis on a distingué deux périodes : l'ancien gothique et le nouveau gothique pour désigner la période artistique qui commence au XIIe siècle, art caractérisé par les ogives.

À partir de la fin du XVIIIe siècle, l'appellation d'art roman a remplacé l'art gothique ancien. Désormais les deux principales périodes artistiques du Moyen Âge portent désormais le nom d'art roman et d'art gothique.

De même, l'écriture gothique a succédé à l'écriture romane. On utilisait l'écriture gothique en Allemagne jusqu'en 1941.

Histoire des Goths
Les Goths sont originaires du sud de la Suède : ils ont traversé la Baltique pour s'installer dans l'actuelle Pologne, à l'embouchure de la Vistule.

Dans un second temps, vers 150, il se déplacent en direction du sud-est pour s'installer au bord de la Mer Noire, entre le Danube et le Dniepr. On distingue alors :
- les Ostrogoths, ou Goths de l'est, au sud de l'Ukraine,
- les Wisigoths, ou Goths de l'ouest, installés en Dacie (actuelle Roumanie). C'est dans cette région que vit Wulfila autour de 350.

À partir de 375, les invasions des Huns les entraînent dans la tourmente :
- Les Wisigoths vont traverser le Danube au sud et s'installer en Mésie (actuelle Bulgarie). Ensuite, avec à leur tête Alaric, ils vont commettre le sac de Rome en 410.

Puis ils s'installent dans la région de Toulouse. Clovis, à la tête des Francs, les bat à Vouillé (près de Poitiers) en 507 : ils se replient alors au-delà des Pyrénées et fondent un royaume en Espagne (auquel est joint l'actuel Languedoc qui portera le nom de Gothie) dont la capitale est Tolède. Ce royaume dure jusqu'en 711 et succombe devant les Arabes. Comme les Francs en Gaule, les Goths ne vont plus parler leur langue.

- Les Ostrogoths, avec à leur tête Théodéric, deviennent maîtres de l'Italie en 488, et font de Ravenne leur capitale. En 533, l'empereur grec Justinien reprend l'Afrique aux Vandales puis en 555 l'Italie aux Ostrogoths. L'empire romain est alors en partie restaurée.



Au XVIe siècle, on trouvait encore des habitants en Crimée qui parlaient une langue gotique.
L'Occident à l'époque byzantine, Goths et Vandales, par François Martroye (1904)

L'Espagne des Goths et des Arabes par Léon Geley (1882)

Ulfilas, apostle of the Goths : Ulfila, l'apôtre des Goths & les églises gotiques et leur déclin, par Charles Anderson Scott (1885)

The Story of the Goths : L'histoire des Goths, par Henry Bradley (1890)

livres sur les Goths : Google livres & Internet archive

-> langue gotique

-> langues germaniques

librairie en ligne
livres sur les Goths > fnac - amazon - decitre - abebooks

tous les livres - dictionnaires - cd - dvd - posters