nouveau
Lexilogos
Langues germaniques
recherche


Les langues germaniques au IIIe siècle
Sur le plan linguistique, on distingue trois groupes de langues germaniques, au IIIe siècle, avant les grandes migrations :

- l'ostique (est) : ce sont les langues des Goths, Vandales, Burgondes et Longobards. Elles ont aujourd'hui disparu. Cependant, le gotique est la seule langue germanique de l'Antiquité qui nous a laissé un texte : la Bible de Wulfila. C'est la traduction gotique de la Bible, rédigée vers 350. Elle s'adressait aux Wisigoths, installés à cette époque dans l'actuelle Roumanie.

- le nordique : ce sont les langues scandinaves : danois, norvégien, islandais, féroïen et suédois.

- le westique (ouest) Ce sont les langues parlées de Strasbourg à Berlin, de Londres à Vienne...
grammaires, textes & lexiques des langues anciennes : anglo-saxon, ancien anglais, allemand, frison, norvégien, suédois, islandais, gotique

Notre Père comparaison du texte en plusieurs langues germaniques : allemand, bavarois, alsacien, bas-allemand, frison, néerlandais, afrikaans, danois, suédois, norvégien, islandais, ancien anglais, ancien saxon (Heliand), gotique

Évangile de Luc langues germaniques et scandinaves, anglais (ancien anglais XIe, XIVe, XVIIe et contemporain), français...

Carte cliquable des langues germaniques
Hochdeutsch & Plattdeutsch
Le westique va donner deux grandes familles qui séparent le nord du sud :
- le bas-allemand parlé dans le nord ou plat pays (d'où platt) :
  - le Plattdeutsch parlé en Allemagne du nord
  - le néerlandais (à l'origine le bas-francique)
  - le frison parlé au nord des Pays-Bas.
  - l'anglais : les Angles et les Saxons qui ont envahi la Grande-Bretagne provenaient des régions de l'Allemagne proches de la mer du nord.

- le haut-allemand ou Hochdeutsch : ce sont les langues du centre et du sud
(au sud d'une ligne Aix-la-Chapelle / Benrath / Francfort-sur-l'Oder) :
  - le bavarois au sud-est : Bavière et Autriche
  - l'alémanique au sud-ouest : Alsace, Bade, Würtemberg, Souabe, Suisse, Vorarlberg
  - le haut-francique : Luxembourg, nord de la Lorraine, région du moyen-Rhin et du Main


On peut comparer l'Allemagne à la France, elle aussi divisée en langue d'oïl (au nord) et langue d'oc (au sud). Dans notre pays, c'est une langue du nord, le parisien, qui est devenu le français moderne. Outre-Rhin, c'est le sud qui a triomphé ! Autre point commun : les langues d'oc et le Plattdeutsch sont restés plus fidèles à la langue d'autrefois.

L'Allemagne n'a jamais été un pays centralisé comme la France : aucun dialecte allemand n'a réussi à s'imposer aux autres. L'allemand est un compromis entre les différents dialectes du Hochdeutsch (et non du Plattdeutsch).

Martin Luther peut être considéré comme le père de l'allemand moderne. Il a transformé la langue des chancelleries en une langue littéraire. Sa traduction de la Bible devient la lecture quotidienne des Allemands. Il simplifie l'orthographe, introduit les majuscules aux noms communs, et surtout emploie des mots qui puissent être compris par tous. Ainsi, les Allemands du centre et du sud pouvaient lire la Bible sans trop de problèmes, en utilisant parfois un glossaire; cependant, pour les Allemands du nord, il a fallut traduire la Bible en Plattdeutsch.

-> langues d'Allemagne : carte linguistique

-> allemand ancien

-> Bible de Martin Luther de 1545

Différences entre Platt- et Hochdeutsch
Le Hochdeutsch a connu des modifications à partir du VIe siècle :
p  >  pf, f
t  >  z, ss
k  >  ch

Ces modifications n'ont pas touché les langues du bas-allemand, comme le Plattdeutsch, le néerlandais ou l'anglais.

Seconde modification, qui a touché les langues du continent, mais pas l'anglais :
þ (thorn) transcrit th > d

allemand néerlandais anglais  
Pfeffer peper pepper poivre
Apfel appel apple pomme
helfen helpen help aider
hoffen hopen hope espérer
Harfe harp harp harpe
zehn tien ten dix
Schiff schip ship navire
essen eten eat manger
weiß wit white blanc
Buch boek book livre
machen maken make faire
denken denken think penser
Ding ding thing chose
-> Déclaration des droits de l'homme : texte bilingue dans plusieurs langues

-> allemand, germain, Deutsch, welche : origine & étymologie

-> langue gotique

-> yiddish