nouveau
Lexilogos
Ordonnance de Villers-Cotterêts
recherche
ancien français
histoire de la langue française > Villers-Cotterêts
Ordonnance de Villers-Cotterêts (15 août 1539)
Cette ordonnance est importante car elle obligeait les paroisses à tenir des registres concernant l'acte civil (articles 50 & 51). Elle peut être considérée comme un « acte de naissance » officiel de la langue française (articles 110 & 111).

Villers-Cotterêts se trouve en Valois, entre Soissons et Meaux. Avant d'être roi de France, François Ier était duc de Valois et comte d'Angoulême.

Article 110
Que les arrestz soient clers & entendibles.

Et affin qu'il n'y ait cause de doubter sur l'intelligence desdictz arrestz, nous voulons & ordonnons qu'ilz soient faictz & escriptz si clairement, qu'il n'y ayt ne puisse avoir aucune ambiguité ou incertitude ne lieu a en demander interpretation.

texte edit de Villers Cotterets
Article 111
De prononcer & expedier tous actes en langage françoys.

Et pource que telles choses sont souventes fois advenues sur l'intelligence des motz latins contenus esdictz arrestz, nous voulons que doresnavant tous arrestz ensemble toutes autres procedures soient de noz courz souveraines ou aultres subalternes & inferieures, soient de registres, enquestes, contractz, commissions, sentences, testamens et aultres quelzconques actes & exploictz de justice, ou qui en dependent, soient prononcez, enregistrez & delivrez aux parties en langage maternel françois et non autrement.

Villers Cotterêts
Ordonnances royaulx sur le faict de la justice & abbreviation des proces publ. en la court de Parlement a Paris, le sixiesme jour du moys de septembre lan mil DXXXIX (1539)

ordonnance de Villers-Cotterêts in Recueil général des anciennes lois françaises : texte intégral

Au Moyen Âge, la justice était d'abord orale. Les premiers textes rédigés en latin apparaissent au XIIe siècle. François Ier souhaite que la justice soit comprise par tous.

Cette tendance se rencontre aussi et surtout dans la religion. Le latin est alors la langue de l'église catholique. La Bible est écrite en latin, les messes sont dites en latin. C'est alors que la Réforme éclate. Les Humanistes et les Protestants s'opposent à l'église catholique sur l'emploi du latin. Ils traduisent la Bible afin qu'elle soit comprise par le peuple.

Cependant, on ne voit pas de changements significatifs dans les écrits. Il n'y a pas à proprement parler d'avant et d'après Villers-Cotterêts : le français était souvent utilisé avant et le latin a continué à être utilisé après.

Et comment interpréter cette fameuse phrase : « en langage maternel françois et non autrement » ? Qu'en est-il des langues régionales ? Une ordonnance de Moulins de 1490, sous Charles VIII, demande à ce que des dépositions soient rédigées « en langage françois ou maternel » Dans une ordonnance de 1510, sous Louis XII, il est écrit : « en vulgaire et langage du païs ». Cette phrase est floue mais est tout aussi floue la notion de langue française à cette époque : elle se définit essentiellement par rapport au latin.

-> histoire de la langue française

-> ancien français

-> dictionnaire français

-> constitutions de la France